Traversée de Paris : un salon pour anciennes dans les rues de la capitale !

Il est 6 heures du matin, l’herbe du jardin est couverte de givre. C’est le début d’un autre dimanche sur la route. Mais cette fois, nous ne vous parlerons pas de vastes paysages ni de campagnes sauvages. Notre destination : la capitale française, avec pour objectif de participer à la 20ème Traversée de Paris.

Le but de notre voyage : passer par les lieux les plus célèbres et tourner autour des monuments emblématiques de Paris. En bref : redécouvrir la ville lumière, mais d’un point de vue différent. Activité typique du paresseux qui ne peut pas s’en remettre à ses gambettes ? Oui et non. Un paresseux n’aurait pas sélectionné un Austin Tourer 20HP de 1925 comme partenaire d’un jour.

Je pensais qu’une décapotable (disons Tourer ou Torpedo pour les puristes) nous permettrait de mieux apprécier l’architecture Haussmanienne. Pour des raisons météorologiques, nous avons finalement roulé capote fermée. Ne croyez pas ces « amis » qui indiqueront en commentaire que c’est plutôt parce que j’avais oublié la bonne clé. Et oui, pas de décapsulage du toit en 30 seconde à une vitesse de 45 Km/H sur une avant guerre. Alors si en plus il faut une clé de 1/2″ pour défaire  le tout… (Hum).

Les voitures d’époque sont de retour en ville !

L’événement a lieu le premier week-end de janvier, et généralement le dernier de juillet. Je participe normalement au rendez-vous d’hiver. C’est souvent l’occasion de proposer une balade aux copains Parisiens, et à ma compagne, qui adore le charme d’un balade dominicale dans l’histoire.

L’autre avantage, c’est que cela lui évite de faire de nombreux kilomètres pour venir me voir, ce qui est le cas normalement pour rejoindre le moindre circuit. C’est aussi une bonne occasion de se donner rendez-vous avec le groupe de passionnés parisiens, car la plupart d’entre eux sont dans la rue avec leurs bolides.

traversée de paris - austin tourer 20HP de 1925

Comme d’habitude, le point de rendez-vous était donné à 7 heures du matin sur le parking du château de Vincennes. Comme d’habitude, je suis arrivé un peu en retard.

Mais cette fois-ci, j’avais une bonne raison. En fait, comme expliqué dans un article précédent, c’est tout un rituel de démarrer une avant-guerre, ce que je n’avais pas encore bien en tête. Autre élément de taille… il est difficile de gagner du temps sur l’autoroute, car la vitesse de pointe est naturellement limitée.

Une fois arrivé dans ce paddock éphémère, je ne suis pas vraiment surpris d’apprendre que l’Austin n’est pas la plus ancienne participante. Nous sommes accueillis par un homme qui fait des cercles avec son Grand Bi, un vélo de la fin du XIXe siècle. Un Rochet Schneider 1919 et un Ford T 1923 sont également de la partie, ainsi que d’autres avant-guerre, surtout françaises. On recense également quelques Bentley.

Une grande fête populaire du véhicule classique

8h00. C’est l’heure de prendre la route de la capitale. Cette année, l’objectif est de traverser les 20 arrondissements, en 35 kilomètres maximum. Le parcours s’annonce fantastique, passant par deux de mes monuments préférés : L’Opéra Garnier, et le Panthéon.

Avec les années, le voyage rassemble de plus en plus de monde. Selon les organisateurs, 824 véhicules se sont présentés. Selon l’auteur de cet article… plus de 1000. C’est la seule manifestation où il y a plus de participants présents que d’inscrits. Pourquoi ? Certains conducteurs non engagés se joignent au cortège pour dire bonjour.

Je suis toujours émerveillé par certains de ces véhicules utilitaires rutilants. L’un d’entre eux servait dans la ferme voisine, dans le village ou je passais mes vacances. Il est désormais amusant de le croiser chaque années sur la place Concorde.

La Traversée de Paris est un événement populaire, où toutes sortes de voitures sont autorisées, si tenté qu’elles aient plus de 30 ans. Oups, je suis désolé, j’ai tendance à être orienté voiture. Mais bien sûr, il y a un grand nombre de motards. La rencontre est également ouverte aux vélos classiques. Quelques tracteurs sont également de la fête. Au fil des années, ils ont pris l’habitude de se stationner quelques minutes autour de l’Arc de Triomphe. Les retrouver dans ce cadre est toujours un peu exotique.

La famille des véhicules motorisés est complétée par un service de transport public. Cela signifie que si vous ne possédez pas de voiture ancienne, il vous est quand même possible de participer, en prenant un ticket de bus. Quoi d’autre ? Vous vouliez voir un bateau ? Il y en avait un ! A moins que cela ne soit un char amphibie.

 

Traversée de paris - place de la concorde - voiture amphibie

Un show de voitures ambulant !

Vous en avez assez des salons de voitures anciennes étincelants où vous ne pouvez même pas vous offrir une roue de la voiture la moins chère exposée ? Vous devez venir à la Traversée de Paris, pour au moins deux raisons :

Tout d’abord, parce qu’entre une véritable exposition et un Roadtrip, la Traversée de Paris est l’une des meilleures occasions pour la scène automobile ancienne de venir à la rencontre des citadins. Les conducteurs sont toujours très heureux de partager leur passion avec des profanes, j’entends ceux qui ne feraient peut-être pas l’effort de visiter un Rétromobile, ou équivalent. C’est ce que l’on peut appeler du lobbying !

De plus, par rapport à certaines manifestations, la Traversée de Paris offre une diversité que l’on ne retrouve pas ailleurs. Les participants sont comme vous et moi, ils partagent tous la même passion, quelle que soit la valeur de leur bolide.

Par conséquent, il y en a pour tous les goûts ! J’apprécie personnellement cet événement pour cette rencontre hétérogène, qui me permet de découvrir des choses auxquelles je ne prêterait pas attention en d’autres circonstances. Il offre des scènes simples mais magiques, ou des véhicules populaires se mêlent à leurs contemporains luxueux.

Vous voulez participer mais vous ne voulez pas attendre jusqu’en janvier prochain ? Nous avons une bonne nouvelle pour vous : une traversée est également organisée en juillet. Inscrivez-vous sur Vincennes en Anciennes !

4 Comments

Traversée de Paris, les anciennes de retour dans la Capitale !

    1. Oui M’sieur ! Au moins un, plus des dizaines de vélos anciens. Je n’ai pas dégainé à temps pour le photographier… Et il a récidivé dans les allées de Retromobile le mois dernier 😉

Laisser un commentaire